C’est incontestablement le plus grand événement celtique de la région, accueillant plus de 3000 personnes chaque année. Les plus grands noms sont garants d’un celtisme bien vivant et plus festif que jamais. À l’occasion du 10e anniversaire et dans le cadre de l’année culturelle européenne 2007, le “Celtic” s’annonce plus opulent que jamais. Pas moins de quatre têtes d’affiche exceptionnelles émaillent le programme de cette année.

Avec grand plaisir on a retrouvé Carlos Núñez, l’un des plus célèbres artistes celtiques, dont les performances époustouflantes ont enthousiasmé le public de tous les festivals importants, ainsi qu’à deux reprises déjà les visiteurs du “Celtic” de Dudelange. Le Galicien d’origine a côtoyé les Chieftains et Sinead O’Connor, avant de devenir le musicien-fétiche de l’Héritage des Celtes de Dan Ar Braz. Symbole du renouveau de la musique celtique ibérique, CarlosNúñez est considéré aujourd’hui comme le plus grand joueur de cornemuse du monde. Tous les albums et concerts de Carlos sont le fruit d’une parfaite entente entre différents genres de musiques celtiques, des airs écossais, irlandais et ibériques aux sonorités bretonnes, juives, arabes, etc. Carlos Núñez est une véritable bête de scène, il dégage une énergie énorme sur scène, de sorte que personne ne reste de marbre face à son incroyable virtuosité.

Urban Trad est un groupe de musique d’inspiration celtique bien ancré dans le 21ème siècle. Les instruments acoustiques et le chant sont soutenus par une section rythmique et des programmations modernes qui donnent au groupe sa couleur unique. C’est une musique qui accroche tous les âges et tous les publics. C’est au Grand Prix Eurovision de la Chanson en Lettonie en mai 2003 qu’Urban Trad gagne les coeurs du grand public. “Sanomi”, une chanson interprétée dans une langue imaginaire, y décroche une surprenante 2e place. Par la suite, le succès est au rendez-vous, et les concerts se multiplient partout en Europe. Cet ensemble de folk multi-culturel très à la mode offre un spectacle inégalable de musique traditionnelle urbaine excitante et pleine de vigueur.

Inclassable et proprement extraordinaire, Salsa Celtica fait sensation Outre-Manche avec sa mixture explosive de salsa brésilienne, de rythmes cubains et de sonorités celtiques. Le mariage des deux genres est réussi et le public en est fou. A grand renfort de cuivres et percussions d’une part, de violons, cornemuses et accordéons d’autre part, ces musiciens hybrides, de véritables “Celtinos”, embrasent les salles avec leurs rythmes endiablés. Cette musique très funky et très festive a toujours réussi à mettre d’accord des tempéraments divers, en leur offrant un créneau musical à l’alchimie envoûtante.

La réputation du plus illustre bagad de France, le Bagad Kemper, n’est plus à faire. Avec 19 de Champion de Bretagne, record inégalé à ce glorieux bagad a accumulé nombre d’aventures musicales sur les scènes de divers pays et témoignant de la vitalité de la culture bretonne son évolution. Toujours en quête de nouveaux l’ensemble fort d’une trentaine d’excellents a ouvert son répertoire, à l’origine traditionnel, d’autres univers musicaux, ce qui lui a permis travailler avec de nombreux artistes tels que Núñez ou Johnny Clegg, et de participer au Héritage des Celtes de Dan Ar Braz. Sa présence régulière aux plus prestigieux festivals celtiques internationaux et ses admirables performances font un des principaux représentants de la musique bretonne et de son ouverture sur le monde.

En plus de ces géants de la scène, les groupes Dim’ Traou Dañsal et FFR sur la Pub Stage ont fait danser et vibrer au son des gigs, reels et autres musiques venues d’Irlande, Ecosse, Bretagne…

La Celtic Celebration a eu lieu lieu le vendredi 9 mars 2007 dans le chapiteau situé sur la Place Jean Fohrmann à Dudelange et a été organisé par la Ville de Dudelange et le Centre d’Intervention de Dudelange avec le soutien de “Luxembourg et Grande-Région – Capitale européenne 2007”.