Dès sa création en 1998, ce fut le succès. Depuis, le “Celtic” est devenu le grand festival celtique au niveau national d’abord, de la grande région ensuite.

 

Fort de son grand succès public lors du “Celtic 2000”, l’orchestre traditionnel breton revient à Dudelange, armé de cornemuses, bombardes et percussions. http://www.moulin-vert.org

 

Incarnant la tradition irlandaise vivante, ce trio très demandé apporte une bouffée d’air frais et une senteur de verdure partout sur ses tournées. http://www.magnetic-music.com/bands/midnight.html

 

Véritable révélation de plusieurs grands festivals, ce jeune groupe gallois montant joue un rock celtique aussi musclé que mélodique.

http://www.nativespirit.demon.co.uk/

 

Figure de proue de la nouvelle musique celtique, ce groupe écossais, qui n’a pas peur à l’occasion ni du rock ni du hip hop, oeuvre dans la pure tradition autant que dans l’innovation. http://www.shoogle.com/

 

Leurs spectateurs et leurs ventes discographiques se comptent par million. Néanmoins, les joyeux lurons appartenant à ce groupe qui figure parmi les plus célèbres dans le monde, vont rester sur terre. Descendant de l’Olympia, de Bercy et autres Zénith, les “Trois Jean”, fêtent en 2001 leur 30 ans d’existence, ont promis d’offrir au public du “Celtic” un de ces spectacles grandioses par lequel ils réussissent toujours à mettre d’accord les générations. http://www.tri-yann.com