Pour l’an II de la Celtic Celebration, des groupes venant d’Irlande, d’Ecosse et de Bretagne avaient été invités. En 1999, les femmes ont affirmé leur présence. Comme quoi la musique celtique n’est pas uniquement une affaire d’hommes.

Ce fut notamment le cas pour Shantalla, le premier groupe de la soirée. Ici, la belle et chaude voix de Helen Flaherty a contre-balancé harmonieusement l’étonnante virtuosité de ses camarades musiciens. Le 2e groupe de la soirée fut l’ensemble de Kathryn Tickell, une des meilleures solistes de la musique celtique actuelle. Enfant prodige, vituose du violon et des Northumbrian pipes, elle est devenue complètement professionnelle à lâge de 17 ans. Depuis plusieurs années déjà, elle joue de la cornemuse avec la pop-star anglaise Sting. Pour Sting ainsi que pour les Chieftains, le plus célèbre groupe irlandais, elle a fourni des chansons originales.

Le fameux groupe festif Soldat Louis, une légende en Bretagne, était la tête d’affiche du “Celtic 99” à Dudelange. La musique du groupe a révélé une grande bouffe d’air frais irlandais se transformant rapidement en tempête, car le groupe a le talent rare d’embarquer son public dès les premières notes. Avec une juste mixture de rythmes rock, de folklore celtique et de la chanson marine, Soldat Louis a littéralement fait bouillonner la salle.

Le groupe écossais Hair of the Dog n’a pas fait dans la dentelle. Son folk-rock celtique direct et accrocheur ont encore une fois fait de lui l’ensemble idéal pour soutenir l’ambiance et finir la fête en beauté.